Partagez
Aller en bas
avatar
Rédacteur-en-Chef
Messages : 439
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus
Voir le profil de l'utilisateur

Mask - Eliott | Chapitre premier

le Mer 28 Fév - 16:53
Il n'y a pas de place pour de l'amour, de la gentillesse ou du courage dans ce récit.
Il n'y a pas de place pour des héros sans peurs ni failles, triomphant du mal.

MASK

Chapitre premier - Eliott



Eliott tira le levier ouvrant la cage des lions avec dédain. Un dédain intérieur bien sûr.
On ne peut pas condamner à mort sa propre mère - et Reine - en affichant du mépris ou de l'indifférence.
Il choisit "tristesse-désarroi". Immédiatement, les coins de sa bouche s'affaissèrent, ses yeux se plissèrent et rougirent, remplis de larmes.
Oui, voilà, c'était mieux comme ça. Son père et le peuple seraient persuadés que le Prince était attristé et traumatisé, mais qu'il faisait le nécessaire. Après tout, la Reine avait trahi le royaume et donné des renseignements secrets, elle devait mourir.
Les cinq lions dévorèrent Judith, ne laissant derrière eux que sang et organes éparpillés au sol.

A cette époque-là, Eliott avait neuf ans.

ζ


ζ.......ζ

Avec un mensonge habilement tissé, Eliott convainquit le garde de le laisser passer. Il avait beau être le fils du roi, certains endroits lui demeuraient interdits. Le donjon de torture en était un. Mais Eliott aimait y venir se prélasser. Le cri des torturés avait quelque chose de... Comment qualifier cela... Excitant. Ce n'était pas de la douleur, c'était une brisure totale. On les forçait à avouer des meurtres non-commis, des broutilles, tout ce qu'ils pouvaient dire pour faire cesser ces souffrances était utilisé. Il avait fini son dessin, il décida donc de partir, car plus il restait ici, plus il y avait de chance qu'on l'y trouve. Logique. Mais généralement, on ne cherche pas un enfant d'onze ans dans un donjon de torture.
..Au moment où il se retourna, il vit son père s'avancer d'un air furieux vers lui. Il roula en boule son dessin et le glissa discrètement dans un de ses poches.

- Eliott ! Que fais-tu ici ? Il s'agit de la prison royale, bon sang ! Te rends-tu compte de ce que tu viens de faire ? Tu mérit-

..C'est à partir de ce moment là qu'Eliott cessa d'écouter. Comme tout homme, son père était incroyablement prévisible. Si il l'engueulait pendant plus de trois phrases, il continuerait pendant une bonne quinzaine de minutes. Pas la peine de perdre son temps. A la place, le visage sans expression du bambin laissa place à un fossé de honte. Des yeux tombants, le regard fuyant, les jambes qui tremblent... Le parfait cocktail de l'enfant battu. Dernière petite touche, les minuscules larmes qu'il fit perler au coin de ses yeux. A cette vision, le regard de son père se troubla. Il ressembla tellement à Judith, sa femme adorée... Qu'est ce qu'elle lui manquait... Il avait les mêmes yeux qu'elle, le pauvre petit...
- Allons bon... La curiosité est le défaut commun de tout les enfants... Je ne veux pas que tu te fasses du mal, mon fils, alors ne reviens plus ici, je t'en prie...
"Ne t'inquiète pas, pa-pa, cet endroit m'est inutile, de toute manière. Si je veux te succéder, je dois apprendre d'autres choses que la torture. Réservons cette tâche ménagère aux esclaves. Domestiques, je veux dire."


ζ


ζ.......ζ

..C'est avec facilité que l'on imagine Eliott duper l'ensemble de la cour et de ses proches durant toute sa vie avec de tels dons. Pourtant, il n'en est rien... Ou presque. Si la technique de "Honte", un de ses masques, marchait très bien quand il était plus jeune, de plus en plus de personnes se rendaient compte peu à peu des étrangetés du prince. Ses passions pour les combats d'animaux, ses excursions au donjon... Et son manque de sociabilité total pour son âge, préférant tuer de petits mulots à l'aide de poisons qu'il perfectionnait chaque jour que se lier d'amitié avec d'autres enfants...
..Très vite, l'enfant comprit qu'il devait aller au delà de la simple imitation d'émotions. Non, il devait jouer le rôle. Dès lors, on put observer une... "transformation" chez lui. Lui qui pouvait paraître craintif de prime abord devint un jeune garçon charmeur à la tonne d'amis. Son nom même, "Eliott", était devenu source de bénédiction pour les mères des jeunes filles.

"Mère, mère ! J'ai parlé avec Eliott, il joue du violon encore mieux que l'oncle Roger, il est trop fort !"

Tel était ce que l'on pouvait entendre sur lui à longueur de journée. Bientôt, la cour oublia ces "petits détails honteux d'enfance, depuis bien longtemps dépassés", et tout le monde voyait Eliott devenir le futur roi, porter le pays dans une ère de prospérité sans précédent... Que nenni. La vie d'un être aussi abject ne peut être joyeuse. C'est bien la seule trace de justice de cette histoire.


Dernière édition par Yronusa2000 le Mer 28 Fév - 17:00, édité 1 fois

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°

By ArthurBN




Yronusa2000, Rédacteur, Modérateur, génie, playboy, philanthrope, milliardaire, pour vous servir.
avatar
Rédacteur-en-Chef
Messages : 439
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Mask - Eliott | Chapitre premier

le Mer 28 Fév - 16:59
SONDAGE, MERCI D'Y REPONDRE ! Smile



°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°

By ArthurBN




Yronusa2000, Rédacteur, Modérateur, génie, playboy, philanthrope, milliardaire, pour vous servir.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum