[L] La Dague du Démon: Chapitre 2 | Partie I - Descente aux Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[L] La Dague du Démon: Chapitre 2 | Partie I - Descente aux Enfers

Message par Yronusa2000 le Dim 20 Aoû - 23:54

Ma soeur...
Avait-elle été lassée ?
En avait-elle eu marre ?
Ou alors, estimait-elle que ma peine avait été purgée... ?
Peu importait. Plus rien n'importerait jamais. Je rejoindrai l'Après-Bienheureux, il ne peut en être autrement. J'ai consacré ma vie au bonheur de mon peuple et j'ai souffert plus que tout être vivant de ce monde. Il ne peut en être autrement.

- Le paradis a toujours été réservé aux bons. Quelqu'un prônant Nihil ne peut y prétendre.

Cette voix. Elle était incroyablement triste, mais ferme, comme s'il était malheureux de ce qu'il se passait mais que cela était nécessaire.
Elle me rappelait... Quelque chose. De lointain. C'est comme si je me réveillais après un coup sur la tête, la mémoire troublée...
Peu à peu, des brides de souvenirs me revinrent. Des fées. Un sort d'oubli. Puis, plus rien d'autre. Étrange.

- Tu es rempli de vide... Et de douleur. Ton esprit a trop été brisé pour que tu puisses être jugé.

- Non.Il a causé bien trop de souffrances dans le Bas-Monde.Il mérite châtiment.
- Je respecte ton choix. Qu'il en soit fait ainsi, je l'emmènerai.

La nouvelle voix était bien plus aigüe, remplie de chaleur et d'amour. A ses mots, je retrouvai la vision, et vis devant moi deux étranges personnages, tandis que nous étions tous dans une salle blanche, sans plafond ni murs, dotée uniquement de deux couloirs. La première personne, vêtu d'une longue robe blanche, portait une rame d'or incrustée de diamants, de saphirs, d'émeraudes et de bien d'autres pierres précieuses que je ne saurais nommer si on me le demandait. L'autre était bien plus effrayant : habillé d'une toge noire en lambeau, on voyait pourtant à travers les trous de ses habits, comme s'il n'avait pas de corps. Lui aussi portait une rame, mais la sienne était faite de glace. Je compris rapidement à qui j'avais affaire : aux Gardiens.
Confiant, je reconnu celui de l'Après-Bienheureux, le blanc, et me dirigeai vers celui-ci, vers le couloir de gauche.

Mais, à mesure que je m'approchai de lui, la pièce s'allongeait, et le Gardien s'éloignait. Je commençai à presser le pas, jusqu'à courir vers lui. Mais rien n'y faisait. A bout de souffle, je m'agenouillai, avant d'être attiré vers le couloir contenant l'Après-Malheureux. J'essayai de m'enfuir, de courir dans l'autre sens, mais impossible d'y échapper : le Gardien me toucha avec sa rame et je fus paralysé, envahi d'un sentiment de peur incontrôlable.
Il me fit avancer par lévitation dans le couloir qui, au fur et à mesure que nous avancions, devenait de glace.
Enfin, après plusieurs minutes, nous arrivâmes au bord d'un gouffre où flottait une barque du même matériau que la rame du monstre qui m'emmenait. Je repris le contrôle de mon corps et j'envisageai rapidement de fuir, avant que tout mes muscles se raidirent et se contractèrent pour me forcer à avancer et à m'asseoir sur l'embarcation.

La barque avançait seule, volant en suivant un chemin invisible. Gardien ne disait pas un mot. Mais, de temps en temps, il m'arrivait d'entendre un craquement, auquel il répondait par un soupir désespéré.
Peu à peu, des fissures commençaient à apparaître sur la barque, et nous entendions de plus en plus de craquements, jusqu'au moment où il prit enfin la parole.

- Même ton âme est trop lourde de haine pour pouvoir être transportée... Désolé pour toi. L'endroit où tu vas est loin d'être agréable, même comparé aux Enfers.


Je ne compris la signification de cette phrase qu'une dizaine de secondes plus tard, quand la barque se brisa en un million de morceaux, et je tombai dans l'interminable gouffre, lançant un dernier regard au Gardien qui me regardait, plein de pitié.




★             ★




Sept ans.
Sept ans que je suis tombé en Pandémonium.
Mais je me plais à appeler ce lieu "Le Trou". Dans les légendes, les Enfers sont faits de glace, dénués de toute chaleur.
Tu m'étonnes. Pandémonium est fait de lave et de flammes, à l'opposé direct des Enfers.
Si ça n'était que ça, ça ne serait pas si terrible. Mais Le Trou est l'endroit où atterrissent les âmes les plus corrompues, les pires produits de Locline, dont l'âme est trop lourde pour que les Gardiens puissent la transporter. Les Démons.


Dès mon arrivée, une horde de monstres rouges, aux visages dégoulinants de sang, se jetèrent sur moi. Impuissant, commencèrent à me mordre, à me griffer, jusqu'au moment où je décidai enfin de me débattre. Je sentis alors une étrange chose s'implanter dans ma hanche, causant une forte souffrance. C'était froid, il était donc exclu que ce soit un des monstres, qui étaient brûlants. Tapant tout ce qui passait à ma portée, je réussis à me libérer quelques secondes durant lesquelles je regardai l'origine de ma douleur.
Ma dague.
Où que je sois, la magie marchait, et ma dague avait réussi à se téléporter. Sans hésitation, je retirai celle-ci de mon corps et tuai le plus démons possibles. La chair se découpait, les os se brisaient, le sang giclait, tandis que les têtes de mes ennemis si faibles roulaient au sol ! Je retrouvai enfin les sensations de mon ancienne vie, l'attrait pour la haine, pour la destruction !
"Nihil.
Quel mot magnifique.
Il sera mon guide."
Oui. C'était ce qui me correspondait le mieux en ce moment ! Le mort, la douleur !
Et, ENFIN, j'en étais le créateur ! Enfin, je faisais ressentir !
Calmes-toi.
Oui... Il ne sert à rien de s'énerver sur eux. Une seule personne... Mérite cela.
Ma sœur.
Et il sera très, très agréable de me venger d'elle, une fois sorti d'ici.
Bien.
Chose étrange, je ne ressentais aucune compassion, aucun regret face à la montagne de cadavres mutilés.
Étais-je comme eux ?
Un... Monstre ?!
Calmes-toi.
La folie ne s'applique pas aux monstres. Il est donc exclu que nous en soyons un...
C'était une chose apaisante d'entendre... Cette maudite voix ! Elle me rappelle mon passé. Elle n'a rien à faire en moi. Elle doit... Partir ! PARTIR !
Non.
Non... Je.. Je ne dois pas oublier. Tu as raison.
Nihil.
Quelle voix magnifique.
Je suis ton guide.




★             ★




"Ils seront tous à tes pieds.
Oui. Je serais le maître, conformément au plan.
Alors, accomplis-le."
Sept ans.
Sept ans que nous sommes tombés en Pandémonium.
Et il est temps d'en sortir.

Le trou n'est pas qu'une immense caverne de flammes. Non, les Dieux en sont à l'origine. Et ils aiment faire les choses proprement. Pandémonium est une ville entière. On pourrait l'assimiler à Capitale-Impériale, en Gloria : une cité entière. Des maisons, habitées par d'étranges créatures à tentacules, des forges dont le feu ne se tarit jamais, et même des lacs de lave où se baignent les Démons.
Mais, à Gloria, il n'y a pas des centaines de meurtres par jour.
Il faut voir les choses en face. Cet endroit est rempli des pires esprits. Et, bien entendu, les plus intelligents et forts d'entre eux dominent les plus simples d'esprit. Je serai de l'élite, de ceux qui dominent.
J'ai toujours été dans ceux qui dominent. Tout comme elle sera sous ma domination, sous mon emprise, sous ma force. Et je la tuerai.
Lentement.
Avec la même arme qui me permettra de sortir d'ici. Avec la même arme qui l'a empoisonnée.
Mon plan était en marche...
J'allais sortir des enfers. Seul ! Et je me vengerai. Et nous tuerons ma soeur.
Puis, j'irai tuer les Dieux, malfaisants, osant condamner les innocents !
J'anéantirai toute forme de vie, brûlant les forêts originelles de Filmïr, détruisant les Titans de Givre, détruisant les villes de Gloria !
Et le glas de notre vengeance sonnera enfin !
Oui, Nihil.
Il sonnera.






Suite : La Dague du Démon: Chapitre 2 | Partie II - Le plan

Remerciements :

- Merci particulièrement à @pillowlavas, qui a passé pas mal de temps à m'aider quant à la personnalité du protagoniste !
- Merci à @Firrow pour avoir fait germé dans mon esprit maintes idées pendant nos discussions !
avatar
Yronusa2000
Demi-Dieu
Demi-Dieu

Messages : 181
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum