Un monde basé sur sa société

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde basé sur sa société

Message par pillowlavas le Mer 23 Aoû - 23:08

L'Impératrice Gloria (Ier Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Elle fut une impératrice douée de logique et de tact. Elle le transmit d'ailleurs à son successeur qui fut probablement un des plus grands chefs d'états que le monde ait connu. Vers la fin de son règne, elle a repris par la force l'est de son pays, qui était occupé par un lointain continent à l'Ouest. C'était le danger potentiel d'être encerclés d'ennemis.

L'Empereur Davis (I-IIème Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Le plus grand tacticien, stratège, et homme politique que le monde ait connu. Le plus doué, le plus célèbre... Mais également le plus imbu de sa personne. Il réussissait chacune de ses batailles dans le panache et l'orgueil le plus total. Mais lors de la bataille de ressources contre le siège de Dratox, personne ne sait qui avait gagné au final. Tout avait disparu de la littérature et des livres d'histoire. Il savait très bien ce que le Roi Biörn préparait pour ses soins : un aller simple pour l'Enfer. Mais il a fait des recherches sur l'arme et a envoyé son équipe personnelle d'espions pour "protéger" la royauté ennemie, et prendre l'arme dès que possible. Il savait que Biörn souhaitait le tuer. Mais ce qu'il savait aussi, et pertinemment, c'est que quand l'arme changerait de possesseur, il reviendrait à la vie.

Laura (II-IIIème Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Elle s'est contentée de suivre la politique de son prédécesseur et son succès grandissait dans l'ombre de ce-dernier. Quand on parlait de Gloria, les gens ne se rappelaient pas qui dirigeait le continent aujourd'hui. Pourtant, elle faisait partie de la Résistance. Il est évident qu'on ne pouvait pas l'appeler Impératrice. Pas avec l'occupation de Kaernagokën qui régnait sur eux. Elle faisait de son mieux pour aider le peuple, mais pour l'instant, il fallait surtout sauver les meubles.

Wave (IVème Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Dernier membre de la résistance. Après ça, Gloria fut totalement occupée par Kaernagokën jusqu'au IX Siècle.

L'Empereur Davis (IXème Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Le peuple vivait dans la peur. Et Davis était revenu. Tout le monde se demandait ce qui s'était passé. Comment quelqu'un pouvait-il revenir à la vie ? Comment quelqu'un pouvait être aussi bon stratège pour vaincre une occupation de tout un continent en 5 jours et 10 heures ? Dès son retour à la vie, il avait poursuivi son plan pour rechercher l'arme qui l'a tué en feignant de s'intégrer à la Confrérie Sombre, composée de tous les personnages importants (autrefois) qui furent assassinés par Biörn et son arme démoniaque. Arme qu'ils retrouvèrent chez un paysan. Il ne comprit pas ce qu'elle faisait là. Mais il a tout de même trahi l'intégralité de la Confrérie Sombre en volant l'arme et en préparant un plan pour récupérer son pays. L'occupation a duré très longtemps. Plusieurs générations avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. Il avait dû faire un pacte avec le Démon de l'arme pour vivre si longtemps. Son plan était en constante évolution. C'était long, mais il trouvait toujours la solution. La maladie qui le rongeait grandissait de plus en plus dans son organisme. Du jour au lendemain, le Démon a abandonné le pacte et son contractant car il sentait que la maladie ferait sa dernière danse d'ici peu, et que 5 siècles pour une simple tactique, c'était un peu beaucoup. C'est pour ça que dans un court délai, il bâcla son plan, ce qui aurait pu le faire échouer, et il le mit aussitôt en place pour récupérer la gloire de Gloria. Il s'assit alors dans le trône Impérial. Une nuit, il se réveilla après un cauchemar. L'arme avait également disparu. Comme invoquée par son démon. Quelques jours après, son fils demanda à le voir. Le fils que la reine des Elfes et lui avaient enfantés, et qui avait sûrement une partie du démon qu'il hébergeait pour avoir vécu si longtemps. Orthon était pourtant jeune, beau, mais la seule chose qui semblait l'atteindre était la haine. Les morceaux s'assemblaient dans la tête de Davis. Son fils tenait l'arme. Il comprit son erreur. Sa faille. Sa chair de sa chair, habitée pour toujours par l'âme d'un démon. Il versa une larme avec que son fils enfonce la Dague en plein dans son cœur. On dit que le sang de Davis n'a jamais disparu du trône.

Harry (Xème Siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Il a trouvé comment créer la paix dans son continent. Il a compris que le peuple devait se respecter lui-même. Il est surtout célèbre pour ce passage de son discours :
"Davis ! Nous connaissons les sacrifices que tu nous as accordé ! Fais confiance à la nouvelle génération. Nous allons créer la paix, et l'honneur."
On le trouve souvent rédigé à côté des portes des mairies ou des bâtiments officiels à Gloria.


Le Roi Kernöl (Ier Siècle, Royaume de Groklaïn, Origine : Kaernagokën)

Lors de sa prise de pouvoir, il avait également l'extrème-est de Gloria, mais vers la fin de son règne, on lui a repris par la force. Quand il est arrivé au pouvoir, il n'y avait que très peu de gens sur son continent.

Le Roi Kernöl II (I-IIème Siècle, Royaume de Groklaïn, Origine : Kaernagokën)

Dès son arrivée au pouvoir, il a vu la moitié de son royaume partir sur le Grand-Nord. Il a réussi à calmer son peuple et ses sujets avec une campagne de civilisation globale. Il a été assassiné par Biörn et son arme diabolique.

Le Roi Biörn (II-IIIème Siècle, Royaume de Groklaïn, Origine : Kaernagokën)

Il avait renoncé aux statuts pacifiques qu'avaient abordés ses ancêtres. Ce qu'il voulait, c'était de la conquête et de la domination. Son peuple avait peur au début, mais seuls quelques réticents maintenaient leur doutes sur cette forme de pouvoir. Par la suite, la plupart étaient confiants.
Ce grand dirigeant avait gagné bien des batailles sur Kaernagokën, avait envahi et pris le pouvoir de L'Empereur Davis à Gloria grâce à une simple arme ensorcelée. Il est célèbre pour en être le premier utilisateur. Au troisième siècle, il avait aussi conquis le Grand-Nord, en écrasant l'ancienne civilisation à laquelle il était lié.

Le Roi Mold (III-IVème Siècle, Royaume de Groklaïn, Origine : Kaernagokën)

Il a régné dans un calme militaire presque absolu, choisi par Biörn lui-même. Sauf l'année de sa mort. Il avait été assassiné par une chose improbable. Personne n'y croit, mais près du Port-Occidental, nous pouvions voir des oiseaux de métal passer au loin. Bien évidemment, n'ayant aucune connaissance de ce qui approchait en dégageant toute cette vapeur, il recommanda à ses archers de tirer à vue. Aucune flèche ne fit mouche. Peut-être que s'ils n'avaient pas attaqués, l'oiseau aurait poursuivi sa trajectoire vers eux. Maintenant, il approchait lentement, presque en vol stationnaire. Lorsqu'il fut assez proche pour voir ce qui se tramait, Mold est instantanément sorti pour se mettre dans la trajectoire du tir destiné à son épouse. Un tir envoyé par un petit moustachu avec le tout premier canon connu qui venait de sortir de la carcasse de cette chose mécanique. Il protégea sa femme au prix de sa vie. Beaucoup de versions racontent que l'arme démoniaque en possession du garde du corps de sa femme a été mise à l'abri un commerçant, puis a voyagé jusqu'à Gloria, dans les mains d'un paysan, où la Confrérie Sombre finira par la retrouver des années et des années plus tard.

Le Roi Belt (IVème Siècle, Royaume de Groklaïn, Origine : Kaernagokën)

Le demi-frère de Mold. Chaque jour, il se comporta en tyran face à son peuple. Il avait une dizaine d'épouses, était proche de son pouvoir, et était atteint d'une démence presque absolue. Au comble de sa folie, il envoya plusieurs armées à l'Exil-Des-Dangers pour essayer de la conquérir. Il n'est pas passé 3 jours avant que l'intégralité des soldats fussent décédés.

Tugdual Nyx (Vème Siècle, République de Tugdual, Origine : Kaernagokën)

Il a été choisi par le peuple. C'était le seul des dirigeants à souhaiter que le peuple choisisse ce qui pourrait lui être bon. Il instaura la notion de Démocratie. Quelques années plus tard, il fit du royaume de ses prédécesseurs une république à part entière. Il instauré le commerce mondial. Ce n'était qu'un adolescent arrogant. Pourtant, il était bien plus intelligent que n'importe qui. Personne n'a jamais compris les raisons de son suicide, marquant inévitablement la fin de son règne.

Waldo Hemera (V-VIème Siècle, République de Tugdual, Origine : Kaernagokën)

Il s'est contenté de suivre les traités et les idées de son prédécesseur. Il était le second Président de la République de Tugdual. Il ne cessait de penser que la République était le seul moyen d'obtenir la paix. Les crimes diminuaient indubitablement. Pourtant, ils étaient de plus en plus violents. On ne sait rien du détective qu'il a engagé, mais s'il y a une chose que l'on sait, c'est qu'en moins d'un ans, les crimes ont été réduits de 60 %.

Drove Atlas (VI-VIIème Siècle, République de Tugdual, Origine : Kaernagokën)

Drove faisait son rôle de politicien comme peu pouvaient s'en vanter, mais il était loin d'être à l'aise sur un sujet, il répondait juste "sans commentaires" ou quelque chose comme ça. Le peuple ne l'appréciait pas.
Le Détective-Miracle agissait désormais dans l'ombre. Quand on lui demandait de trouver réponse à quelque chose, cela prenait toujours moins d'une semaine. Mais quand cela parlait de religion, de mythes célèbres ou autres, on raconte que la seule chose qu'on trouvait alors dans sa boîte aux lettres était :
"Vous avez de la chance de vivre avec des mystères, et vous cherchez quand même à tout savoir ?"
On dit qu'il a trouvé un moyen de fuir la mort, mais qu'il vit dans l'ombre, sous de fausses identités.

Nomoï Gaïa (VII-VIIIème Siècle, République de Tugdual, Origine : Kaernagokën)

Nomoï n'était guère plus doué que son prédécesseur. L'inconvénient avec les républiques, c'est probablement que le peuple s'attend toujours à mieux qu'auparavant. Au huitième siècle, le monde était triste. C'était un problème que n'avaient jamais attaquées les politiques. Les peuple vivait juste pour mourir un jour.

Brandon Williams (IX-Xème Siècle, République de Tugdual, Origine : Kaernagokën)

Brandon dit être le descendant du célèbre Commandant Williams, dont nous ne connaissons pas le nom. Le Commandant Williams était mort depuis bien longtemps, puis était revenu à la vie pour une certaine durée, grâce à la Dague des Démons. Durant cette durée, il a rencontré une femme qui lui aurait enfanté une descendance. Brandon, lui, ne cherchait que la paix, à l'image de son ancêtre. Il augmenta encore plus la possibilité du commerce international, et les voyages à l'étranger. Le peuple en était très satisfait. Malheureusement, le nombre de Titans de Givre diminue à cause de l'implantation humaine en masse sur le Grand-Nord, et cela décrédibilise la puissance militaire de Kaernagokën, autrefois presque dépendante de ces-derniers. L'Empereur Davis est revenu dans l'ombre et a reconquis l'intégralité de Gloria avant de se faire assassiner par son propre fils, alors que la maladie commençait déjà à l'achever.


Impératrice Gloria (Ier siècle, Empire de Gloria, Origine : Gloria)

Bien avant le premier siècle, des mages habitaient un peu partout sur le monde. Gloria leur a proposé un nouveau départ à l'abri des autres continents. Beaucoup de mages étaient originaires de Gloria. Ce continent est un peu comme l'Exil-Des-Dangers. Il est encore presque intégralement constitué de forêts et de jungles. A la différence près que l'Exil-des-Dangers est un endroit où on ne peut survivre. Cet endroit est peuplé de divers espèces : des nains, des humains, des elfes, des fées, des fantômes... Tous apprennent la magie. En dehors de leurs grimoires, leur politique est tellement compliquée qu'elle pourrait être appelée "anarchie" pour tous ceux qui n'y comprennent rien. Au final, c'est le seul continent à suivre un raisonnement qui peut lui permettre de fonctionner dans une autonomie totale.

Doyen Thomas (mage-humain) (I-II-III-IVème Siècle, Organisation de la Couronne, Origine : Terre-Des-Sorts)

Cet homme a vu passer beaucoup d'horreurs en presque 400 ans. Les mages les plus anciens ont vécu très longtemps comme lui, comme si la magie les habitait. Toutefois, c'est de plus en plus rare. Il était un grand ami de Davis. On a découvert qu'il a fait partie de la Confrérie Sombre, rien que pour surveiller son ami. Une fois trahie par Davis qui planifiait pour récupérer son continent, elle a rejoint le Gouvernement du Doyen Thomas. Ce-dernier a toujours fait son possible pour éviter les guerres à son peuple.

Doyen Ulric (mage-elfe) (IV-V-VIème Siècle, Organisation de la Couronne, Origine : Terre-Des-Sorts)

Cet elfe a su apprendre comment maintenir la sécurité de son peuple, mais ce-dernier le détestait vers la fin de son règne. En effet, il est surtout connu pour avoir pris les pires décisions du continent. Les gens se demandaient comment il avait bien pu réussir à passer au pouvoir.

Doyenne Viviane (mage-humaine) (VII-VIIIème Siècle, Organisation de la Couronne, Origine : Terre-Des-Sorts)

Enfant, elle avait grandi sur l'Exil-Des-Dangers. Elle a appris la magie d'elle-même, inconsciemment, pour survivre. Mais la seule magie assez puissante qu'elle ait pu apprendre pour survivre dans un endroit pareil, c'était la magie-sombre. La magie-sombre est une magie interdite. La magie habituelle prend dans vos propres ressources pour créer une chose. La magie-sombre, elle, vole la vie d'autrui pour créer une chose ensorcelée et extrêmement dangereuse, pour son utilisateur, sa création, ou sa cible. Par conséquent, on l'a formellement interdit de pratiquer la magie d'elle-même. Elle a elle-même choisi son successeur, un nain extrêmement habile technologiquement (comme la majorité de son espèce), qu'elle souhaiter utiliser en exemple pour élargir les horizons de sa communauté, et pour celle des nains.

Doyen Elson (mage-nain) (IX-Xème Siècle, Organisation de la Couronne, Origine : Nouveau-Monde)

Il a grandi dans la technologie sur son continent. Que ce soit les armes à feux, ou la technologie à vapeur, le Nouveau-Monde surpasse tout ce que le peuple étranger peut imaginer. Mais son gouvernement a promis de garder le secret. Ce qu'il souhaitait, c'était pouvoir fuir les cités d'usine, de vapeur et de charbon qui fourmillaient sur son continent d'origine. Il est venu sur ce continent avec les explorateurs-nains désormais officiels de la Terre-Des-Sorts Il a, selon ses dires des préférences pour la magie, saine, pure, et n'étant pas basée sur la violence. En effet, son peuple d'origine poursuit dans sa technologie uniquement parce qu'elle souhaite surpasser le reste du monde, duquel il se cache (bien qu'il lui soit apparu une fois pour tenter de voler une arme maudite).


La Politique sur Fleur-De-Couronne d'après un auteur contemporain

"Fleur-De-Couronne est une nation très portée sur leur royauté. Sur leur noblesse. La couronne est célèbre pour être pacifique. Toutefois, ils n'avait aucune mauvaise intention lorsqu'ils possédaient Dratox. Personne ne connait l'issu de la bataille de ressources qu'ils ont arboré. Les dirigeants de son pays, et pratiquement toutes les informations qui l'entoure sont secrètes. Un véritable mystère entoure toute cette communauté, et on suppose qu'il y a eu une évènement surnaturel qui a tout changé après la bataille de ressources contre Gloria. On ne sait quasiment rien dessus, presque comme le Nouveau-Monde"



La Politique sur Filmïr (l'ancien continent des elfes) par un auteur contemporain

"La communauté des elfes vivait dans l'amour de la nature. D'après eux, les arbres sont les êtres vivants les plus conscients et les plus érudits. A la naissance, on leur fait boire la sève de l'Arbre-Origine, le plus grand arbre de leur pays. Ils n'ont jamais su s'imposer dans la politique, malgré leur puissance militaire et leur armement. Ce peuple est célèbre aussi pour ses armes : un glaive empoisonné, et un arc surpuissant. Leurs techniques de combats étaient presque inscrites dans leurs gênes, et comme dans leur société, tout de se faisait par groupes de 7. D'ailleurs, s'ils voulaient s'intégrer à la société, il fallait qu'ils soient par nombre exact de 7 elfes. Si un enfant naissait, et qu'ils dépassaient donc la limite des 7 elfes, ils complotaient pour assassiner un membre de la famille, ou l'enfant. Ils avaient besoin de marbre pour survivre, sinon leur constitution physique les rendait trop faibles pour se protéger des hommes, dévastateurs. Ils ont été victimes d'une extinction de masse qui a éteint le espèce. Il doit rester moins d'une cinquantaine d'elfes sur Locline. Cette extinction de masse a été causée par l'Empereur Davis, qui s'est fabriqué une énorme capitale Impériale sur Gloria. On raconte que tous les artistes du monde avaient leur chambre d'hôtel là-bas. Qu'ils fussent elfes, nains, fées, humains, ou d'autres. Même les créatures sous-marines, mystérieusement inconnues avaient leurs autels et leurs statues. Mais tout ça était fait avec le bois et le marbre de leur continent. Leurs forces, leurs vies, leurs croyances avaient été volées, et nombre d'entre-eux moururent en défendant Filmïr. "
"Le commandant Williams a proposé une alliance à cette espèce, mais son marbre à lui était ensorcelé. Il a créé une autre espèce d'être vivants. Les Elfes-Ténébreux."
"Il ne reste que très peu d'elfes en vie."



Le Nouveau-Monde

Le Nouveau-Monde, quant à lui, continent peuplé d'hypothétiques Nains, serait un continent basé sur la production, la technologie et les avancées sur les moyens de déplacements.

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°
.reicogén ruop unev sius ej ,uomamroD

avatar
pillowlavas
Admin

Messages : 300
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 15
Localisation : Terre 353 de l'univers B8, berceau de l'humanité

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum