Volume 5 - Asdheim : La rage du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Volume 5 - Asdheim : La rage du désespoir

Message par pillowlavas le Mer 23 Aoû - 23:21

Edith​

Lorsque je me réveillai, les gardes discutaient de la façon dont ils allaient présenter ma mort au roi. Ils hésitaient entre me brûler, me couper la tête, m'écarteler et me tabasser devant le roi. J'allais mourir pour un prétexte. Quelle fin digne pour une fille de ma trempe. Lâche, stupide et folle d'aider les inconnus, j'allais très sûrement mourir dans un pays qui n'est pas le mien, devant des gardes qui ne sont pas les miens et selon des règles qui ne sont pas les miennes. Ces barbares allaient en finir et ça ne devait pas aller plus loin.


L'homme sans nom​

Lorsque je me levais douloureusement, je me donnai quelques petites claques et je m'empressai de retrouver Edith. Je n'avais jamais autant porté attention à une personne. Une si petite personne que j'avais embarqué dans de si gros ennuis... Je me mis à grogner de rage. Pourquoi l'avais-je laissée me suivre ?! Si je n'étais pas aussi idiot, je l'aurais remarquée, qui me suivait de ses petits pas de velours. Je ne suis pas un héros. Mon sabre me rend fort et plein d'assurance, mais je n'étais sûrement pas dans la capacité de sauver un cas désespéré. Elle allait mourir pour un prétexte. Quelle fin indigne pour cette fille. Pour la sœur que je n'ai jamais eu.


Edith​

Le roi me fixait dans les yeux, assis et las dans son énorme trône garni de tissus brodés et fins, surélevé d'un bon mètre et aussi imposant. Ce pauvre roi qui se faisait appeler "Oberjarl", qui me regardait, sans défense, au milieu du tribunal, tandis qu'il redressa sa couronne en baillant. Ce maudit roi qui, supérieur, finit même par s'assoupir pendant que ces guignols de gardes préparaient ma mort. Clouée au sol par l'un d'entre eux, les autres se disputaient pour savoir qui allait tenir l'épée. Je sentis les larmes couler sur ma joue... Au secours... Grand frère.


L'homme sans nom​

Après l'avoir cherché dans toutes les cellules du palais, j'entendis un brouhaha au bout d'un couloir. J'y courus aussi vite que je le pusse. Je poussai lourdement les portes, faisant sursauter deux gardes qui y étaient assignés et vis Edith, sur le sol. Les gardes se prosternaient devant le roi qui semblait les renier et les enguirlander. J'avançais dans la salle, les yeux écarquillés, le regard perdu, au bord des larmes. Arrivé près d'eux, je vis ma petite sœur dans un bain de sang. Je ne l'oublierai jamais.
Je poussai un hurlement de rage. Tranchant et poignardant quiconque sur mon passage, je m'approchai de plus en plus du trône. Meurtre après meurtre, cadavre après cadavre, mon regard plein de haine et de douleur effrayait de plus en plus cet Oberjarl de pacotille, qui ne pouvait se défendre qu'en appelant toujours plus de gardes. Je les tuais tous un à un. Je les tranchai. Je les découpai. Je les détruisais. Personne n'allait pouvoir m'empêcher de tuer cette ordure. Ce que je fis. Arrivé devant lui, j'affaissai mon sabre dans sa poitrine. Je fis pivoter ce-dernier, puis j'enfonçai lourdement la lame à travers son corps et à travers le trône.
Je me retrouvai seul. Entouré des cadavres de tous les effectifs de palais. J'y avais tué tout le monde. J'y avais même tué ma Edith.
Je n'avais jamais eu de famille auparavant.

Une crise sévit sur Asdheim pendant toute une semaine. Les deux Jarls, ne pouvant prendre le relai de l'Oberjarl, sélectionnèrent un nouveau roi pour le pays eux-mêmes. Le grand Oberjarl Jhowik, qui ne laissa plus jamais cette nation tomber dans la déperdition.


Je choisis de chercher l'immortalité bien loin d'ici. J'allais rejoindre un explorateur afin de tenter de la trouver au sud, pour commencer...
Dans le Nouveau-Monde, parmi les Nains.

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°
.reicogén ruop unev sius ej ,uomamroD

avatar
pillowlavas
Admin

Messages : 300
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 15
Localisation : Terre 353 de l'univers B8, berceau de l'humanité

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum