La nature de l'Exil-Des-Dangers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nature de l'Exil-Des-Dangers

Message par pillowlavas le Mer 23 Aoû - 22:57

Tu sais, gamin, quand j'étais plus jeune, je bossais pour le roi de Fleur-De-Couronne. Ah ça pour sûr ! C'était pas toujours facile, mais quand on peut gagner de l'argent, on s'y applique bien tu vois !
Alors un jour, avant de lui apporter son petit quintale hebdomadaire de courrier royal, j'ai fait glisser une lettre sur le sol. Ce jour j'ai, même si c'était avec un chariot, j'ai bien cru que ces lettres me tueraient de leur poids ! M'enfin !
Un peu plus tard, j'ai aperçu la lettre que j'avais fait tomber. Dessus, y avait écrit qu'on pouvait y gagner, alors j'ai ouvert la lettre. Evite de me juger, avec l'appât du gain, on peut tout faire, petit.
Alors j'ai lu la lettre, et elle revenait dans le temps en décrivant les fameux richesses des Royaumes Antiques. Il m'a pas fallu longtemps pour comprendre que ça tenait debout ! Les pyramides emplies d'or, les temples, tout ça, ça m'intéressait pas mal sur le coup.
Alors j'ai apporté ma lettre de démission au roi. Ce jour-là, j'ai cru qu'il allait mourir tant je l'avais énervé. A son âge, c'est pas humain d'être si brusqué. Mais j'ai tout de même démissionné. J'ai acheté un navire, des matelots, et j'ai pris la mer.
En arrivant proche de l'Exil-Des-Dangers, l'endroit où sont toujours cachées les richesses, j'ai pas perdu de temps à préparer des sacs et des coffres.
Mais je ne pouvais pas deviner ce qui arrivait. En 5 minutes, le temps est passé du clair à la tempête, j'ai vu des navires blanchâtres au loin, j'ai même vu des monstres qui voulaient dévorer notre bateau ! Ce jour-là, j'ai eu très peur pour ma peau ! Mais c'est ce que je t'expliquais Harry, l'appât du gain... Alors, abandonnant mes matelots sur le navire (qui s'est brisé dans un tourbillon et dans un rocher un peu plus tard), j'y suis allé à la nage ! C'est comme ça que j'ai perdu ma jambe. Mais je peux te dire que si j'avais porté mon armure, même allégée dans ces eaux, j'aurais pas résisté longtemps au courant. Alors j'ai fini par arriver sur l'île.
Un grand soupir de soulagement me fit comprendre que j'étais à l'abris. Soudain, sous mon corps douloureux et ensanglanté de la perte de ma jambe, je sentis le sable se dérober sous moi ! Ou plutôt, me dévorer. Les sables mouvants, c'est pas courant mais ça surprend toujours. Me déplaçant tant bien que mal, j'ai observé la jungle comme un ultime espoir. Mais même là-bas, je voyais des buissons et des lianes gigotter tandis que des grognements et des bruissements semblaient m'attendre. Ah, j'y suis pas rentré !
Je vais pas t'expliquer comment je me suis sorti de cette affaire, parce que tu me croirais pas !

Tout ça pour dire, Harry, que si tu contrôlais ta presse pour réduire l'appât du gain, tu garderais tes hommes, ton pays et ta sécurité.

- Hémallen, conseiller Impérial de Gloria

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°
.reicogén ruop unev sius ej ,uomamroD

avatar
pillowlavas
Admin

Messages : 300
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 15
Localisation : Terre 353 de l'univers B8, berceau de l'humanité

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum