Les Frères Scorpions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Frères Scorpions

Message par Yronusa2000 le Dim 29 Oct - 16:06

Note : l'histoire de cette nouvelle provient d'un livre de Brent Weeks, "l'Ange de la Nuit". Je l'ai uniquement développée et restructurée (de base, elle fait 5/6 lignes).

..À l'époque avait lieu d'immenses guerres, où s'affrontaient des armées de milliers d'hommes au corps-à-corps ou à l'arc. Bien souvent, les propres armées s'entredéchiraient, faute de moyen de se reconnaître, les armures étant similaires dans le chaos du combat.
 Vint un homme, d'origine paysanne, et ses deux fils. Malheureusement, les agents du roi piochaient parmi les enfants des gens qu'ils n'aiment pas afin de se venger et de les envoyer au combat...
 Peu de temps auparavant, le père avait gagné aux cartes une grande somme d'argent contre un de ces hommes sans savoir qui il était, et ce fut donc avec surprise qu'il l’aperçu devant chez lui et que ses deux fils uniques furent enrôlés de force...
..Pour éviter qu'ils ne se tuent dans le fracas de la bataille, leur père leur dit :

- Mes fils, portez toujours ces bandeaux rouges ornés d'un scorpion noir sur votre épaule, représentant la valeur d'un guerrier au combat. Ainsi, vous ne vous tuerez pas par accident...

..Des mois plus tard, les deux enfants, Orik et Garruk, combattirent l'armée adverse.
Les épées s'entre-choquaient, le sang coulait, les dents volaient, partout était le chaos.
Orik eut de la chance : il était bon à l'arc. Il réussit à tuer de nombreux ennemis, plantant ses traits dans leur cou, voire leur tête quand il avait de la chance.
..Son frère, lui, n'eut pas cette bonne fortune. Il fut immédiatement envoyé en première ligne. Il était doué à l'épée, et ainsi il ne récolta aucune blessure.
.Il tomba nez-à-nez avec une force de la nature, un géant de deux mètres dix, armé d'une énorme épée noire comme les ténèbres. Il déglutit avec peur et entreprit de le combattre. Il n'avait jamais eu un adversaire de cette taille. Celui-ci écartait les coups comme des brindilles et en assénaient des toujours plus forts... Un moment, Garruk fut touché à l'épaule, et son bandeau, arraché en grande partie. Il profita néanmoins de l'intérêt du colosse pour celui-ci afin de glisser entre ses jambes et de planter son épée dans son dos... Il l'avait vaincu.
..Il regarda autour de lui, hébété. Il ne restait qu'une dizaine de soldats sur les milliers qui étaient venus.

..Orik fut contraint de sortir son épée. Il n'eut aucun mal à s'en servir,, mais la personne qui était devant elle non plus. Néanmoins, cet idiot avait réussit à lui porter une demi douzaine de coups déjà, et c'est avec énervement qu'Orik lui fonça dessus tête baissée, épée droite... Il l'embrocha. Mais, dans un dernier élan de courage, celui-ci abattit sa lame sur son épaule, déchirant son bandeau...

..Orik songea avec peine à son frère. Celui-ci était doué mais... Il ne voyait aucune trace d'un bandeau rouge sur le champ de bataille... Il refoula ses larmes et se dirigea vers le dernier soldat debout.
..Garruk songea avec peine à son frère. Celui-ci était doué mais... Il ne voyait aucune trace d'un bandeau rouge sur le champ de bataille... Il refoula ses larmes et se dirigea vers le dernier soldat debout.

..Orik avait devant lui un adversaire coriace, il le sentait. Celui-ci enchaînait les bottes et les feintes, dans un style de combat très particulier qu'il connaissait, il en était sûr...
..Garruk avait devant lui un adversaire coriace, il le sentait. Celui-ci enchaînait les bottes et les feintes, dans un style de combat très particulier qu'il connaissait, il en était sûr...

..Les deux guerriers le savait, il n'y avait qu'une issue à ce combat : la mort.
Leurs lames faillirent se briser une dizaine de fois, mais aucun n'eut l'avantage : ils étaient parfaitement égaux. Les techniques les plus difficiles et compliquées s'enchaînent, les épées faisaient siffler le vent aux oreilles des combattants, des éclats d'acier volaient parmi les étincelles provoquées par les chocs des épées !
.Bientôt, les deux frères n'eurent plus aucune énergie, ils en étaient entièrement vidés après cette bataille...  Dernière technique, dernier coup à porter : ils firent une fente au même moment...
Le bras en arrière, chacun put apercevoir le bout rouge orné d'une queue de scorpion noire sur l'épaule de l'autre, tandis que leurs épées se précipitaient au centre même de leur torse...
 Il était trop tard pour revenir en arrière, trop tard pour arrêter sans que l'un des deux ne périssent. Au même moment encore, les deux frères se jetèrent un regard, rempli de souvenirs, de peine, d'amour, de tristesse, un regard qui voulait dire tellement de choses...
 De ce regard naquit une entente mutuelle, un pacte, un accord commun... Personne ne survivrait avec le poids de la mort de l'autre. Personne.
Deux lames transpercèrent deux cœurs.

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°


By ArthurBN


Notes à moi même :

- Faire récit "Le Mot"
- Faire récit "Supprimer" (#tmts @pillowlavas)
- Faire récit "L'Intelligence Artificielle"
- Faire récit "souvenirs ?"
- Faire récit (non lié à la rédac) "Le dévoreur de monde"
- Faire récit (non lié à la rédaction) "L'omniscient"

Seuls les meilleurs sont détestés mais respectés.

A travers ses actions, un homme devient un Héros.
A travers la mort, un Héros devient une Légende.
A travers le temps, une Légende devient un Mythe.
Et en apprenant du Mythe, l'Homme réalise ses actions.





Yronusa2000, Rédacteur, Modérateur, génie, playboy, philanthrope, milliardaire, pour vous servir.
avatar
Yronusa2000
Demi-Dieu
Demi-Dieu

Messages : 226
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum