L'Omniscient - Tome 5 : Évasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Omniscient - Tome 5 : Évasion

Message par Yronusa2000 le Ven 6 Oct - 23:51

..La torture était permanente dans le donjon du château. Comment avait elle bien pu tenir un discours cohérent et inventer un plan si intelligent en quelques secondes, après des semaines d'enfermement à en croire ce qu'elle disait ?!
.Chaque jour, un garde venait récupérer un ou deux prisonniers, pour les amener chez les tortionnaires... Mais la torture ne s'arrêtait pas là. Non, elle était permanente. Il ne s'en était pas rendu compte au premier regard mais... Tout les prisonniers étaient empoisonnés. Le problème, c'est que ce poison ne tuait pas, il ne faisait qu'affaiblir, rendant le "coupable" encore moins résistant à... "L'interrogatoire" des gardes que normalement. Ses blessures guérissaient terriblement lentement... Et il souffrait le martyr.
..Mais cela était fini ! Dès bientôt, il sortirait d'ici, avec Liz. Et ce monde sera libéré.

..Comme d'habitude, un garde vint chercher Alhïir.
Les tortionnaires posaient encore et toujours les mêmes questions. "Pour qui travailles-tu ?!" "Pourquoi tu es si fort ?!" "Dis-nous tout ou nous te tuerons toi et tout ceux que tu aimes !"... Ça en aurait été lassant s'il ne souffrait pas autant.
..Mais cette souffrance toucherait bientôt à sa fin.
Ça allait être difficile de les avoir, sachant que je ne pouvais pas mentir... Je me contentai d'une demi-vérité, donnant les coordonnées des personnes pour qui j'avais travaillé peu après mon arrivée en ce monde...
- Je... Très bien. Je vais vous écrire les noms et coordonnées des personnes pour qui je travaille, mais j'ai besoin que vous me détachiez.
.Les tortionnaires se jetèrent un regard perplexe. Visiblement, leur patient était brisé, à en croire les cris qu'il avait poussé jusque là, lui qui était d'ordinaire si calme. Néanmoins, il était aussi un puissant magicien selon Icarus, le chef de la garde royale.
- Nous allons te délivrer, et de laisser dans ta cage. Mais sache qu'il y a un inhibiteur magique dans ta nourriture, et que tu ne pourras faire appel à celle-ci, répondit un des deux hommes.

Liz était très intelligente. Il le voyait dans son regard. Il n'avait qu'à attendre qu'elle arriv-
.Soudain, avant même qu'il puisse finir sa prophétie, celle-ci s'accomplit sous ses yeux : les deux tortionnaires qui étaient devant lui s'écroulèrent sur le sol. Un épais filet de sang dégoulinait de leurs cous : ils avaient été égorgés.
.Non sans surprise, il regarda Liz droit dans les Yeux, tandis qu'il était en train de marquer des coordonnées fictives sur le bout de parchemin que lui tendait ses geôliers.
Elle avait fait vite.



..Liz avait été emmenée une trentaine de minutes avant Alhïir. Elle n'en n'était pas à sa première tentative d'évasion.
Le problème, c'était qu'elle pouvait bien tuer tout les gardes qu'elle pouvait, elle ne parviendrait pas à ouvrir les portes en acier renforcé fermées de l'extérieur.
.Mais, avec ce magicien, il était clair qu'il lui suffisait de tuer les gardiens et de lui délier les mains pour s'enfuir.
Néanmoins... Un doute planait toujours sur son esprit. Et si le Roi, voyant qu'elle ne parlait pas, avait envoyé un espion pour trouver Les Camps en se liant d'amitié avec la chef des Rebelles ? Et si Alhïir la laissait pourrir dans le donjon, et s'enfuyait sans elle ? Encore une fois, elle se répéta son seul et unique argument : "je n'ai rien d'autre à faire". Elle espérait ardûment avoir raison.

..Elle laissa les gardes la faire avancer, et jeta un ultime regard à sa prison.
Faisant mine de trébucher, Liz s'affala de tout son long sur le sol de pierre dur et froid.
- Relève toi, racaille ! Si tu ne daignes te dépêcher, c'est par la pointe de ma lance que tu avanceras, vile crapule ! cria l'un des deux.
..Pas une once de culpabilité ne traversa les yeux de la jeune femme.
Ce garde avait choisi le mauvais côté, il en payait désormais les frais : d'un geste vif, elle retira son épingle à cheveux, et lui enfonça profondément dans la gorge. Seules trois personnes au monde connaissaient cette technique : l'un était son maître, l'autre un ermite qui vivait reclu dans les Montagnes de Salem, et la dernière personne n'était autre qu'elle même. L'aiguille toucha un point vital, et le garde mourut sous le coup. L'inclinaison était primordiale, sinon, il survivait. Cela demandait des années d'entraînement pour être utilisé sur une cible mouvante et protégée comme celle-ci.
"Puisse son âme s'apaiser, et rejoindre les Aether", pensa-t-elle. Mais il était temps d'agir, pas de réfléchir, se cria-t-elle intérieurement.
..Retirant son aiguille sous les yeux médusés et bientôt vides de sa victime, elle donna un coup de pied dans le thorax du dernier garde, le faisant s'écrouler sous le poids de sa lourde armure. Elle en profita pour récupérer l'épée de sa proie, et lui enfonça dans le sternum...
Une giclée de sang chaud l'atteignit en plein visage. Un sourire éclaira immédiatement celui-ci : elle retrouvait enfin les sensations de la vie, la vraie. Quel mal y avait-il à aimer tuer son ennemi, à le sentir sous sa domination, le posséder entièrement ?!
.Passons...  Elle devait se calmer, respirer un bon coup, et retrouver ce magicien.
..Seul celui-ci lui permettrait de s'en sortir, et elle comptait bien le délivrer...

..Elle était désormais seule, dans ce long couloir qu'elle connaissait si bien. Plus loin, celui-ci se diviserait en trois embranchements, elle le savait pour avoir tenté de s'échapper. Tout droit, elle arriverait à une porte en fer blindé, absolument infranchissable. À gauche, vers les quartiers des tortionnaires et gardes, et enfin, à droite, vers la salle de torture...
.Néanmoins, elle choisit d'abord de se rendre dans les quartiers : elle devait éliminer leurs potentiels ennemis.
.Le lieu était simple : quelques lits, une marmite remplie de ragoût reposant sur un feu de cheminée, quelques étagères où ranger ses affaires. Il n'y avait que trois gardes présents, endormis sur leurs lits. Liz en déduit donc qu'il était tard, assez tard pour que seul deux gardes - ceux qui étaient venus la chercher - soient éveillés. Ou alors, un soldat en faction s'était endormi.
Elle les élimina uns-à-uns, pas avec autant de violence qu'elle l'aurait voulu, et en profita pour récupérer une dague et des provisions.

..La voie étant désormais... Dégagée, elle poursuivit son périple jusqu'à la salle de tortures. Les cris, pleurs et supplicions lui glacèrent le sang. Comment pouvait-on vivre avec une tel poids, un tel métier sur les épaules ? Comment pouvait-on ensuite se regarder dans la glace sans être pris d'un dégoût sans équivalent ? Il état temps qu'elle rende justice. Immédiatement, elle repéra la voix d'Alhïir qui avait pour consigne de crier afin qu'elle puisse la repérer. Surgissant derrière les deux tortionnaires, Liz planta sa dague dans la gorge de l'un, la retira, et trancha celle de l'autre. Elle aperçut le regard surpris, mais aussi soulagé de son compagnon.
- Tu as fait vite... Merci, lui dit-il.
- Pas de quoi. Maintenant, j'espère que tu as une idée pour t'échapper, parce que nous n'avons que peu de temps avant que la garde royale n'arrive au complet arrive ici, une fois qu'ils auront remarqué l'absence des rapports journaliers, répondit-elle.
- J'ai compris pourquoi je ne pouvais me servir de mes dons, outre le fait que mes pieds et mains soient liés. Il y a un poison, un "inhibiteur magique" dans nos provisions. Si je veux pouvoir les utiliser, il va falloir attendre qu'il cesse de faire effet.

.Des heures durant, Alhïir s'employa à rechercher au fin fond de son être sa magie. Il était toujours affaibli, mais se sentait peu à peu revigoré, comme comblé à nouveau...

..Enfin.
Je la sentais.
Ma magie.
.Elle pénétra mon corps à la manière d'un torrent, dévastant tout sur son passage, n'ayant pour seule limite mon imagination et, malheureusement, les règles de ce monde. Pendant un instant, je devins ivre de ce pouvoir, au bord de la folie de part l'excès de puissance.
Nous allions enfin pouvoir nous amuser.





Suite : l'Omniscient - Tome 6 : Les Camps
avatar
Yronusa2000
Divinité terrestre
Divinité terrestre

Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum