L'Omniscient - Tome 4 : Liz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Omniscient - Tome 4 : Liz

Message par Yronusa2000 le Lun 25 Sep - 20:08

Comme à son habitude, Liz réfléchissait à la façon dont elle s'échapperait du donjon et rejoindrait Les Camps.
.De toute façon, elle avait tout son temps. Elle était bien trop précieuse pour que les tortionnaires lui infligent des dégâts mortels : rendez-vous compte, la chef du mouvement rebelle elle-même ! Elle était une mine épuisable d'informations et de révélations pour les autorités.
..Mais elle ne leur dira rien. Jamais. Jamais ! Que le roi périsse, lui et ses bonnes manières devant l'ensemble de la population, devant ces béats idiots fermant les yeux sur ses atrocités, et pire encore, devant les faibles qui préfèrent sacrifier la liberté pour la sécurité !
.Qu'ils périssent, les tortionnaires qui essayaient chaque jour de lui arracher les renseignements qu'elle a ! Pour le bien des milliers de sympathisants, elle pourrait subir toutes les atrocités du monde.

..Petit à petit, Alhïir voyait le sang se répandre en épaisses flaques poisseuses à ses pieds. Il en tarderait pas à perdre connaissance.
.Il était désolé pour Asya. Elle allait très sûrement en payer le prix, pour avoir laissé ouvertes les portes, lui permettant de s'introduire dans le palais. Elle ne méritait pas le triste sort qui l'attendait... Quel idiot, lui qui pensait être immortel et tout-puissant, s'effondrant à cause d'une simple flèche...
.C'était comme cela, voilà tout : il avait sur-estimé ses forces, il était un Dieu en ce monde, mais la force brute a perdu face à celle du nombre...
.La vision du Saliss se brouilla avant que celui-ci s'effondre, inconscient.
.Lorsqu'il se réveilla, il était dans les bras d'hommes musclés. Apparemment, ils l'escortaient dans une prison.
Dans celle-ci se trouvait trois autres personnes : une femme, et deux hommes.
.Ce fut la femme qui attira son regard : elle avait une belle peau bronzée, de longs cheveux noirs, et un nez fin que faisait ressortit ses yeux du bleu de l'océan.
.Inutile de s'attarder sur les autres prisonniers, pensa Alhïir. Il ne resterait pas là pour très longtemps.
Il fit appel à sa magie : il essaya de se téléporter derrière les gardes.
.En vain.
..On lui avait "coupé" l'accès à sa magie.

..Liz vit les gardes leur amener un jeune homme brun, peu musclé, mais pas gros, pas grand, mais pas petit. Il était dans la même cellule qu'elle : celle des prisonniers "dangereux". Ses pieds et ses mains étaient liés, preuve qu'il était un magicien assez puissant pour pouvoir s'échapper. Néanmoins, elle était sûre que ces liens étaient puissamment ensorcelés par un autre mage, et que quiconque toucherait le prisonnier serait foudroyé, ou une autre atrocité du type. Elle se demandait pourtant qui il était, ce garçon même pas adulte qui paraissait tout à fait normal... Excepté son énorme tache de sang séché sur son ventre.
- Bonjour, messieurs dames, dit-il pour entamer la discussion. Pourrais-je vous demander de me révéler où sommes-nous ?
..Ils étaient quatre désormais, et les deux prisonniers restants n'avaient pas prononcé le moindre mot à Liz depuis plusieurs dizaines de jours. Ils ne supportaient sûrement pas la torture, et étaient au bord de la folie... Elle décida donc de répondre, sachant que personne d'autre ne le ferait.
- Dans le donjon du palais. Et ce, pour toujours.
- Oh, intéressant. Et pourquoi sommes-nous enfermés ici ? demanda-t-il.
- Êtes-vous idiot, où faites-le vous exprès ? Qu'avez vous fait pour qu'il soit nécessaire de vous enfermer ici ?
- Ah, ça ! Je me suis introduit dans le palais en pleine nuit pour assassiner le roi. Ça a mal tourné et j'ai du affronter toute la garde en même temps, mais je me suis pris une flèche perdue. Et toi ?
.Elle en était désormais sûre, cette personne était un fou, un menteur ou un idiot. Néanmoins, il était de toute manière un magicien.
.Un magicien très puissant, si les autorités l'avaient fait enfermé ici, menotté.
Et il prenait la liberté de la tutoyer. Elle.
- Dites moi, commença Liz, d'où venez-vous ? Nous risquons de passer un long moment ici, alors autant que nous en profitions pour discuter.
- Ah, ça... commença à répondre le Saliss. Je viens d'un endroit dont vous ne verrez jamais les couleurs et les habitants, d'un endroit dont l'air est pur, les vies monotones et le travail inexistant. Peut être vos légendes parlent-elles de nous. Je suis un Saliss.
- Je n'ai jamais entendu parler d'une telle chose... Continuez, vous commencer à m'intéresser. De plus, je vois aussi que vous êtes magicien. Parlez m'en donc.
..A vrai dire, avec ses phrases pompeuses et trop éloquentes pour être naturelles, Liz commençait à être énervée par ce "Saliss".
- La magie ? Elle fait partie de ma nature même. Comment vous expliquer... Vous ne me croiriez pas si je vous le raconter. Je vous retourne donc la question : qui êtes vous ?
.Alhïir ne récolta qu'un regard noir. Qu'avait-il donc dit pour l'énerver à ce point ? Elle devait sûrement être célèbre en ce monde.
- Je suis Liz. Si vous venez d'aussi loin que vous le prétendez, il est normal que vous n'ayez pas entendu parler de moi. Mais... La plupart des habitants de Lasan connaissent mon nom. J'ai été capturée pour avoir organisé la révolution, et libéré plus d'un tiers du continent. Peut être en avez-vous entendu parler, de cette zone prétendument "anarchique" depuis le passage de rebelles qui n'ont pour seule ambition le chaos. La réalité est tout autre. Les habitants reprennent leur vie d'avant, celle d'il y a cinq avant, avant la mort de l'épouse et du fils du Roi. Ils vivent paisiblement. Nous sommes appelés "Rebelles", "monstres" et "criminels" par la propagande ennemie. Mais je, nous ! défendons la liberté, l'abolissement des impôts exubérants et la démocratie.
..Liz s'attendait encore une fois à des moqueries, des rires dédaigneux. Mais la réaction de celui qui allait être son ami fut tout autre.
- Liz, ôtez-moi ces menottes, et ensemble, libérons Lasan. Libérons-la de la tyrannie.
..Liz était... Troublée par cette personne. Se pourrait-il que... Qu'il soit un espion du Royaume ? Le Roi sait très bien qu'elle ne parlera pas... Alors, aurait-il envoyé quelqu'un pour lui tirer discrètement les vers du nez ?
.Humpf ! De toute manière, s'échapper avec son aide sera toujours plus utile que de rester piégée dans ses cachots puants. Elle reprit la parole d'une voix forte :
- Je ne connais même pas votre nom, Saliss. Et je n'ai eu aucune mention de votre magie. Savez-vous réellement l'utiliser ?
- Je me nomme Alhïir. Et, pour de ce qui est de mes... Talents, vous très vite l'occasion de les découvrir si nous parvenons à nous échapper.
.Liz était loin d'être dupe envers ces belles paroles. Néanmoins, elle n'avait d'autre choix que de s'échapper si elle voulait mener la révolution à son terme.
- Voici ce que nous allons faire, Alhïir, dit-elle en lui chuchotant à l'oreille son plan...


.Alhïir ne savait que penser de cette femme, si jeune mais sérieuse. Elle avait ses longs cheveux noirs coiffés en un seul chignon, tenu par une aiguille... Qui, s'il la croyait, leur serait bien utile pour s'échapper d'ici. Quoiqu'un brin audacieux, son plan avait toutes ses chances de réussir... Réussite qui dépendait de lui.
.Il était temps de sortir d'ici.

°---+'--^=-__{_,.,_}__-=^--'+---°


By ArthurBN


Notes à moi même :

- Faire récit "Le Mot"
- Faire récit "Supprimer" (#tmts @pillowlavas)
- Faire récit "L'Intelligence Artificielle"
- Faire récit "souvenirs ?"
- Faire récit (non lié à la rédac) "Le dévoreur de monde"
- Faire récit (non lié à la rédaction) "L'omniscient"

Seuls les meilleurs sont détestés mais respectés.

A travers ses actions, un homme devient un Héros.
A travers la mort, un Héros devient une Légende.
A travers le temps, une Légende devient un Mythe.
Et en apprenant du Mythe, l'Homme réalise ses actions.





Yronusa2000, Rédacteur, Modérateur, génie, playboy, philanthrope, milliardaire, pour vous servir.
avatar
Yronusa2000
Divinité terrestre
Divinité terrestre

Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Localisation : Blancherive, en Bordeciel, situé en Tamriel, sur Nirn, plan de Mundus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum